Qu'est-ce que "le dernier kilomètre"?

Commençons par le commencement et de manière simple

Le concept de “dernier kilomètre” désigne le dernier trajet de la marchandise vers son destinataire final.

Voilà... c'est tout 🤓

Derrière cette apparente simplicité, c'est beaucoup plus complexe que ça, mais faites-moi confiance vous allez tout comprendre.💡

Le “dernier kilomètre” est intimement lié à la logistique urbaine. Elle concerne les flux de marchandises et de biens en tous genres dans les agglomérations ainsi que leurs acheminements et leurs livraisons à la destination finale .

Depuis les années 90, elle est de plus en plus présente, même si elle date au moins depuis l'époque des mésopotamiens et des premières villes. Livrer en ville a toujours été compliqué et la logistique permet de rendre les choses plus facile grâce à l'organisation des flux.

Le “dernier kilomètre” a naturellement bénéficié des progrès technologiques qui ont facilité le transfert des données entre les parties prenantes de la chaîne logistique. Grâce notamment à cette évolution des moyens de communication, les livraisons se font désormais dans des délais de plus en plus courts, avec des fréquences accrues, le tout avec un nombre de flux en forte augmentation au fil des ans.

Deux forces sous-jacentes expliquent une partie de ce développement 📈

  • L'explosion du commerce sur Internet depuis les années 1990 à notamment permis l’explosion du chiffre d’affaires des sites d'e-commerces en passant de 8,4 milliards en 2005 à 103,4 milliards pour l’année 2019 au sein de l’hexagone.
  • La COVID-19 marque également un tournant pour l’e-commerce et la livraison en 2020. Notamment à cause du confinement général de la population durant près de 2 mois, où les magasins ont dû fermer leurs portes, laissant pour seule alternative la commande en ligne. Il est prévu un chiffre d’affaires pour la vente en ligne de plus de 115 milliards d’euros pour 2020, sois une progression de 11,5 % par rapport à l'année précédente.

À côté de ces échanges de marchandises liés aux activités économiques, on voit depuis plusieurs années se développer à un rythme très rapide les livraisons à destination des particuliers et des professionnels.

Tout cela nécessite de nombreuses opérations de préparation du flux marchandise 🔁

Sans marchandise, pas de logistique urbaine, ni de dernier kilomètre, ni évidemment de premier kilomètre...  il est donc intéressant de savoir comment la préparation du flux se passe et précisément dans le cas du jour, celui du dernier kilomètre.

Tout d’abord le préparateur reçoit les informations sur la commande et lui énumère les produits à récupérer grâce à liste de picking et des étiquettes identifiant les colis à préparer, il se déplace ensuite à l’emplacement de picking indiqué. Le préparateur prélève les produits, étiquette et emballe la commande et la dépose dans le chariot adéquat correspondant aux informations données par le dispatcheur qui a prévu également en amont le parcours pour la tournée de chaque camion.La marchandise est alors à nouveau contrôlée avant d'être pris en charge par le chauffeur dans son camion qui s’occupera du bon déroulement de la livraison jusqu'à l’arrivée du colis à son destinataire. 📦

Une autre composante du dernier kilomètre est directement liée au flux marchandise, la gestion du flux d'informations.Le constat, c'est que le flux d'informations est resté pour beaucoup bloqué avec les outils du XXe siècle : téléphone, papier ou leur version moderne des mails. Pratique certes, mais absolument pas efficace...

Ce flux d'informations est souvent sous-estimé et mal exploité par les entreprises alors que sa gestion est la pièce maîtresse qui régit le flux de marchandise.⚙️

Une bonne gestion des flux, aujourd'hui, passe par le digital et notamment par des logiciels qui aident à la préparation des colis en entrepôt, mais aussi et surtout du côté de la livraison où les dispatchers disposent de moyens de plus en plus perfectionnés. L'objectif étant de préparer la course en amont et également aider le chauffeur durant les étapes de sa livraison, le tout afin de garantir une expérience de livraison pour le client toujours plus satisfaisante en fluidifiant les opérations de transport. #MerciZeloce

Tous ces éléments sont donc mis en œuvre dans les derniers segments de la chaîne logistique des biens ou services, le « dernier kilomètre ». C’est un monde passionnant, parfois complexe, que nous allons explorer dans les prochaines semaines, les prochains mois, les prochaines années…

Chaque voyage commence par un premier pas, et si vous avez terminé l’article c’est que vous êtes embarqué ! 🚀

🔔 "Ding-Dong"🔔

J'entends le livreur à votre porte 😉

À très vite

Envie d'en savoir plus ? ✅

De réduire vos frais logistique, grâce à notre expertise de commissionnaire de transport ? Ou envie de découvrir comment fluidifier vos flux de marchandise sur la livraison "dernier km" grâce à nos outils digitaux ?

Le but :

Faire de vos livraisons et approvisionnements, une activité fluide, maîtrisée et rentable💰

On peut voir cela ensemble, autour d'un échange, qui vous sera utile et enrichissant. En programmant ça juste en dessous 🔻

Arthur TEISSIER

Source :

Zeloce